plombier entreprise

Comment devenir plombier ?

Un plombier est le professionnel qui installe et qui entretient des tuyaux, les sanitaires et même le système de chauffage dans nos maisons et dans les locaux nos entreprises. Ces tuyaux doivent être installés et entretenus pour l’eau potable, le drainage, l’irrigation et les eaux usées, ainsi que pour d’autres usages. Aussi, les plombiers peuvent être impliqués dans le travail pratique ou travailler en tant que concepteurs, en dessinant des plans et en aidant à rendre le processus d’installation plus efficace. Vous l’aurez compris, cette profession offre un grand nombre de possibilités de carrière et être plombier peut être très gratifiant. Donc, si vous souhaitez devenir plombier, voici les informations que vous devez retenir, absolument.

Quelles sont les études et formations pour devenir plombier ?

Il n’y a pas qu’un seul chemin pour devenir plombier de nos jours. En effet, que l’on ait le bac ou pas, il est possible de devenir plombier. Aussi, si vous souhaitez faire carrière en tant que plombier et que vous n’avez pas le bac, il vous faudra :

  • un CAP monteur en installations thermique,
  • un CAP monteur en installation sanitaire,
  • un BEP installation des systèmes énergétiques et climatiques,
  • un BEP maintenance des systèmes énergétiques et climatiques,
  • une Mention complémentaire zinguerie,
  • une Mention complémentaire maintenance en équipement thermique individuel.

Si vous avez votre bac ou un diplôme équivalent et que vous souhaitez faire carrière en tant que plombier, il vous faudra :

  • un Bac Pro technicien du froid et du conditionnement de l’air,
  • un Bac Pro technicien en installation des systèmes énergétiques et climatiques,
  • un Bac Pro technicien de maintenance des systèmes énergétiques et climatiques,
  • un Brevet Professionnel monteur en installation de génie climatique et sanitaire, deux ans après un CAP,
  • un Brevet Professionnel métiers e la piscine.

Si après le bac vous souhaitez approfondir vos connaissances, il vous reste à obtenir les diplômes et les mentions suivants :

  • BTS FED fluides énergie domotique option A : génie climatique et fluidique,
  • l’habilitation complémentaire Professionnel Gaz Propane,
  • l’habilitation complémentaire Professionnel Gaz Naturel,
  • l’habilitation complémentaire Reconnu Garant de l’Environnement.

Les formations dernièrement citées peuvent être effectuées en formation continue, en formation initiale ou en alternance. Par ailleurs, pour être plombier chauffagiste, il faudra prouver que vous ayez une expérience professionnelle de 3 ans au sein de l’Union Européenne.

Peut-on devenir plombier sans diplôme ?

Pour le moment, être plombier sans diplôme n’est pas possible puisqu’il faut un certain savoir-faire, des connaissances spécifiques et de la pratique pour être reconnu en tant que plombier.

La bonne nouvelle, c’est qu’il existe des formations assez courtes qui vous permettront de devenir plombier, surtout si vous songez à changer de métier. Notez donc qu’il vous faudra au moins un Certificat d’Aptitude Professionnel et effectuer un stage pour être un vrai plombier.

Si vous souhaitez travailler en entreprise, vous devrez au moins avoir un CAP installateur sanitaire avec mention zinguerie et/ou mention complémentaire maintenance en équipement thermique individuel et enfin, un BEP en techniques des installations sanitaires et thermiques.

Il vous faudra au moins 2 ans d’études pour avoir les compétences nécessaires pour être plombier et vous devrez en plus effectuer des stages validés pour prouver que vous êtes compétent dans ce que vous faites.

Quelles sont les qualités d’un plombier ?

Pour devenir plombier, vous devrez être disponible, surtout si vous travaillez à votre compte. C’est logique puisqu’en général, les personnes qui font appel aux services d’un plombier sont assez pressées par les situations et rencontres de vraies urgences. Il faut donc être très flexible au niveau du temps.

Vous devez impérativement avoir une bonne condition physique puisque c’est un métier physique. Vous devez donc veiller à avoir une bonne hygiène de vie, une bonne qualité de sommeil et une excellente hydratation. De cette manière, vous serez en mesure de gérer la pression et la fatigue si vous faites face à un grand chantier.

Si vous souhaitez avoir du succès dans ce domaine, vous devez avoir un très grand sens des responsabilités ainsi qu’un excellent sens relationnel. Vous devez assurer la qualité de votre travail pour avoir une bonne réputation et pour justifier vos tarifs s’ils sont assez élevés et vous devez développer votre réseau.

Enfin, vous devez toujours faire de votre mieux pour être à jour au niveau des connaissances. En effet, les techniques évoluent et pour être performant dans votre métier, vous devez connaître les nouvelles techniques de plomberie ou d’installation de système de chauffage.

Comment créer sa société de plomberie ?

En tant que plombier, vous pouvez travailler au sein d’une entreprise ou vous lancer à votre compte. Vous pouvez vous lancer en tant que société ou en tant qu’autoentrepreneur, mais dans tous les cas, vous devrez suivre un stage de préparation à l’installation, après avoir obtenu vos diplômes.

La société de plomberie

Se lancer en tant que société de plomberie est vivement conseillé si on souhaite limiter la responsabilité à hauteur de l’apport, si on souhaite dissocier la vie personnelle de la vie professionnelle et si on souhaite investir dans des matériels importants. C’est également l’option que l’on conseille à ceux qui veulent recruter plus tard. On peut alors choisir la SAS, la SNC, la SA ou la SARL si on se lance an tant que société de plomberie. Il est important que vous consultiez un expert-comptable avant de choisir la forme juridique de votre société de plomberie pour ne pas faire d’erreurs.

Le plombier autoentrepreneur

Se lancer en tant qu’autoentrepreneur est la meilleure option pour ceux qui veulent être maître de leur carrière et qui aiment l’indépendance. C’est le statut qui est fait pour ceux qui n’envisagent pas de s’associer avec d’autres plombiers ou d’autres artisans. Bien sûr, si vous vous lancer avec des ressources financières limitées, vous lancer en tant que plombier autoentrepreneur est la meilleure des idées, surtout si vous ne pensez faire que de petites réparations. Il faudra aussi que vous consultiez un expert-comptable si vous vous lancez en tant qu’autoentrepreneur puisque c’est un statut limité.

Dans tous les cas, vous devez avoir une assurance responsabilité civile professionnelle, une garantie décennale, la garantie de parfait achèvement et la garantie de bon fonctionnement, connue aussi sous le nom garantie biennale. En outre, il faudra également qu’un plombier annonce toujours ses prix, établisse un devis, fournisse une facture et respecte les normes en vigueur.

Comment trouver ses premiers clients ?

Une fois que vous aurez terminé vos formations, que vous ayez effectué vos stages divers et que vous êtes en règle au niveau de vos divers statuts, vous êtes prêt à vous lancer, il vous faudra apprendre à trouver des clients.

Si vous êtes à l’aise avec la technologie, créez un site internet où vous exposerez vos savoir-faire et vos adresses de contact. N’oubliez pas de lier ce site internet à des comptes sur les réseaux sociaux. Par la suite, faites en sorte que votre site internet soit bien visible sur les moteurs de recherches. De cette manière, on pourra vous contacter facilement.

Vous pouvez également vous rendre à des salons sur la construction, investir dans un stand et parler de vos prestations aux visiteurs. N’oubliez pas de parler de vous à vos proches pour qu’ils puissent parler de vous aux leurs. Dans le milieu de la plomberie, le bouche-à-oreille fonctionne plutôt bien, profitez-en. En outre, n’ayez pas peur de trouver des partenaires qui pourraient augmenter votre visibilité.

Si vous vous lancez en tant que société, vous devrez investir dans la publicité si vous voulez démarrer en beauté. L’essentiel, c’est de se faire remarquer et d’avoir de bons feed-back. D’ailleurs, dans un secteur où la concurrence est tout de même assez coriace, vous avez besoin d’une petite publicité pour bien commencer.

Quel est le salaire d’un plombier ?

Un plombier débutant qui travaille à son compte peut gagner entre 1250 et 1600 € tous les mois en moyenne. À partir de 5 ans d’expérience, un plombier peut gagner entre 1650 et 1750 € en moyenne et puis, dès 10 ans d’expérience, le plombier libéral peut gagner 1900 € par mois en moyenne.

Ce salaire dépend du succès du plombier auprès de ses clients, de sa manière de faire de la prospection et aussi de la région dans laquelle il est localisé. D’ailleurs, dans certaines zones de France, des plombiers gagnent jusqu’à 7500 € par mois.

Le plombier salarié peut gagner entre 1300 et 2000 € par mois et tout dépend de ses années d’expérience et de l’entreprise pour laquelle il travaille. Aussi, si vous tenez à avoir du succès dans ce domaine, vous avez intérêt à avoir une bonne publicité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.